Réunion de travail avec la FDSEA 28 et les JA28

La FDSEA d’Eure et Loir, présidée par Bertrand Petit, et les Jeunes agriculteurs, présidés par Rémi Rousseau, m’ont convié comme les autres parlementaires, à une réunion de travail consacrée au projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable.

Je comprends parfaitement les positions et les demandes des agriculteurs et leurs propositions d’amendements.

La loi anti-trust est essentielle pour prévenir les concentrations à l’achat. Nous devons demander la traçabilité complète des produits importés et des dispositifs incitatifs et non coercitifs pour accompagner la conversion, dans le contexte économique et financier que connaissent les exploitants.

En revanche on ne peut accepter que le gouvernement annonce légiférer par ordonnance pour l’encadrement des promotions et des points de vigilance restent : séparation des activités de vente et de conseils, instauration d’un conseil annuel obligatoire, suppression des remises rabais et ristournes.

J’aurai l’occasion de revenir sur ces points à la faveur des débats parlementaires à venir !