Explication du vote d’absention du groupe Libertés et Territoires, 23 octobre 2018

Le groupe Libertés et Territoires que je préside s’est abstenu, mardi 23 octobre, lors du vote de la première partie de la loi de finances 2019.

En effet, dans le contexte d’augmentation de la dette, de réformes structurelles seulement esquissées, de prélèvements obligatoires très élevés et d’absence de réponse à l’urgence sociale brûlante, notre groupe ne pouvait qu’ainsi  se positionner.

Notre seule boussole est l’intérêt général et les quelques avancées sont bien menues face aux attentes des territoires, face à la justice sociale et à la transition écologique.

Je vous invite à retrouver mon explication de vote sur le lien suivant ( de 1:39:48 à 1:45:07) http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6791324_5bcf19583b277.1ere-seance–questions-au-gouvernement–loi-de-finances-pour-2019-premiere-partievote-solennel-23-octobre-2018

Philippe Vigier, nouveau président du groupe parlementaire Libertés et territoires