Baisse du nombre de demandeurs d’emplois en septembre

pole-emploi

Après une hausse massive le mois dernier, je me réjouis naturellement de cette baisse du nombre de demandeurs et de demandeuses d’emploi ainsi que pour chaque Français et chaque Française qui retrouve le chemin de l’emploi.

Pour autant, je suis profondément inquiet des conséquences de l’explosion du chômage depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, et de ses effets désastreux et durables sur notre cohésion sociale. A cet égard, je suis particulièrement préoccupé par l’augmentation du chômage des personnes de plus de 50 ans, ainsi que par l’augmentation des demandeurs et demandeuses d’emploi en catégories B et C, D et E sur les trois derniers mois.

Bien plus qu’une ombre au tableau, les hausses du chômage pour ces catégories démontrent que la politique mise en place par François Hollande n’a que pour but de faire diminuer artificiellement les chiffres du chômage, en sortant les demandeurs et les demandeuses d’emplois de la catégorie A.

Ces tours de passe-passe ne sont pas à la hauteur des dégâts humains et sociaux causés par le drame du chômage et démontrent que l’inversion de la courbe du chômage revendiquée par le gouvernement n’est qu’un artifice comptable. Seules des mesures fortes et des réformes structurelles, que ce Président de la République et cette majorité sont désormais définitivement disqualifiés pour mener, permettront de créer les conditions d’une baisse durable du chômage.

Catégorie: