Inauguration de la ferme éolienne de Louville-la-Chenard, 13 septembre 2019

Vendredi 13 septembre, je participais à l’inauguration officielle de la ferme éolienne de Louville-la-Chenard où les dernières éoliennes viennent d’être installées et où j’ai salué la mémoire de Jean-Pierre Porcher, maire décédé dernièrement.

Ces mâts sont nombreux dans la circonscription qui est en capacité de produire des énergies renouvelables, non seulement par l’éolien mais aussi par le photovoltaïque et la méthanisation. Certes, les procédures sont longues et les projets ne doivent pas passer en force dans le territoire.

Il est important de rappeler que les collectivités et les intercommunalités en reçoivent un retour financier qui leur permet de financer des équipements publics.

J’adresse des remerciements particuliers à l’équipe de Volkswind France qui m’a permis, comme à plusieurs participants, de découvrir, en toute sécurité, l’éolienne, de son fût jusqu’à sa plate-forme.

Vous pouvez suivre mon intervention sur le lien suivant  https://www.youtube.com/watch?v=tbylS3WDPCA&feature=youtu.be

Lire la suite

7 septembre : ma rentrée politique officielle à Cloyes-sur-le-Loir

A la faveur d’une conférence de presse, j’ai reçu la journaliste Marjorie Cauchoix, dans le cadre de la rentrée politique.

La réforme des retraites, l’avenir de la base aérienne de Châteaudun, la lutte contre la désertification médicale, la fermeture de la sucrerie de Toury, la sécurisation de la route nationale 10 sont, à ce jour, les sujets essentiels au niveau de la circonscription.

Je les évoquerai bien sûr à la faveur de ma rentrée politique, samedi 7 septembre, à Cloyes Les-Trois-Rivières.

Je vous invite à consulter, grâce à ce lien, la publication de l’Echo Républicain, ce 2 septembre 2019 :

https://www.lechorepublicain.fr/cloyes-les-trois-rivieres-28220/actualites/philippe-vigier-depute-de-chateaudun-fera-sa-rentree-politique-le-7-septembre-2019_13631289/?fbclid=IwAR3fSUJk_ikztYwBdzawR9wSm9jYd0stycWyW2kUPh7bC8h8IxC5Jnyc23w

 

Lire la suite

Le premier contrat de ruralité du Pays Dunois est signé !

Jeudi 29 août, à la sous-préfecture de Châteaudun, en présence de Sophie Brocas, préfète d’Eure-et-Loir, et d’Anny Pietri, sous-préfète, après des mois de travaux salués par Harold Huwart, vice-président du Conseil régional, j’ai participé à la signature de l’édition 2019 du contrat de ruralité entre les porteurs, le syndicat du Pays Dunois et les représentants des établissements publics de coopération intercommunale de Châteaudun et de Bonneval, et leurs partenaires, le Conseil régional, le Conseil départemental et la Banque des territoires.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ce premier contrat de ruralité, de nombreuses communes du Pays Dunois vont pouvoir financer des actions qu’elles n’auraient pu supporter financièrement sans le niveau de subventions ainsi apporté.

C’est le cas à Bonneval pour l’aménagement du village d’artisanat d’art et de gîtes et au Gault Saint Denis pour développer le numérique éducatif en milieu rural.

C’est aussi le cas à Brou avec la sécurisation des abords de l’Ozanne, la rénovation du restaurant scolaire, le réaménagement du plateau sportif, la revitalisation du centre-bourg, l’installation de structures d’accueil cyclotouristes et à Yèvres pour étendre la maison médicale et construire un bâtiment de services cyclotouristiques. C’est le cas à La Bazoche-Gouët pour créer une maison de santé, un gymnase multisports, des espaces publics, des places de stationnement et pour étendre la mairie et déplacer la bibliothèque.
C’est aussi le cas à Dangeau avec les projets de construire une salle multiactivités et de développer la salle de billard et à Cloyes les Trois Rivières avec l’aménagement d’espaces publics, la réhabilitation d’une friche , la construction de commerces, la valorisation de la vallée de l’Aigre, la rénovation et la transformation de l’écomusée.
A Marboué sera soutenu le projet de réhabilitation de l’école maternelle, à Saint-Denis-Lanneray, celui de restructuration des terrains de tennis, à Jallans, ceux de créer une aire de jeux, un jardin du souvenir et d’acheter un radar pédagogique et à Villemaury, celui d’aménager le pôle administratif communal.
A Arrou, le contrat de ruralité accompagnera les actions suivantes : transformer une friche industrielle en centre bourg, établir le schéma de mobilités, réhabiliter la place de Courtalain, créer une salle récréative à Saint-Pellerin.
La CPTS pourra aussi mettre en oeuvre le projet de santé qu’elle a défini et des actions d’ingénierie du Pays Dunois seront soutenues.

Le détail de ces actions identifiées, pour l’instant, sur le Pays Dunois vous permet de mesurer les enjeux majeurs de ce contrat de ruralité, porteur d’investissements indispensables pour notre territoire et ses habitants.

signature ducontrat de ruralite a chateauduncontrat de ruralité à Châteaudunsignature-contrat-ruralite-sous-prefecture-chateaudun

 

Lire la suite

Le Loir en fête à Cloyes-sur-le-Loir, 28 juillet 2019

 

 

Le Loir était en fête, dimanche,  à Cloyes-sur-le-Loir, avec de très nombreux exposants et un large choix d’animations gratuites :

  • Les Offices de Tourisme : Vendôme Tourisme, Tourisme du Bonnevalais, Maison du tourisme de Cloyes les trois Rivières
  • Eure et Loir nature et le Conservatoire des espaces naturels de la région Centre-Val de Loire
  • Le syndicat d’aménagement du bassin versant du Loir
  • Des associations de loisirs dans la nature : pêche, canoë, paddle, voile, promenade à poney, cyclotourisme, randonnée, promenade en calèche, ateliers photo
  • Des producteurs locaux : fruits, légumes, huile essentielle de lavandin, miel, champignons, terrines, produits terres d’Eure-et-Loir
  • Les cuivres dans le vent

En coopération avec le pays vendômois, notre territoire prouve qu’il peut devenir une destination de tourisme de qualité, offrant un large choix d’activités de loisirs dans la nature et dans un environnement respecté par des circulations douces.

Les 2 500 visiteurs ont partagé de très bons moments au parc Emile Zola et je remercie chacune, chacun des organisateurs et des partenaires techniques et financiers pour leur concours : le Gal Beauce Dunois représenté par Annie Constantin, le Conseil Régional centre-Val de Loire représenté par la vice-présidente Christelle De Crémiers, Claude Térouinard, le président du Conseil Départemental, Isabelle Maincion, présidente du Pays Vendômois, Philippe Duprieu, président du Pays Dunois , la communauté de communes du Grand Châteaudun, la communauté de communes du Bonnevalais et la commune de Cloyes les trois Rivières et son maire Pascal Lavainne et de nombreux maires délégués.

les partenaires financiers de la fête du loir, cloyes

Les équipes techniques, 28 juilletle canoë a un grand succès

 

 

 

 

 

initiation à une autre technique de peche  

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Visite de l’entreprise VPI, Auneau, 11 juillet

jeudi 11 juillet, j’ai eu la chance de visiter l’une des quatre usines françaises de l’entreprise Vicat Produits Industriels , installée à Auneau, et spécialisée dans la production d’enduits à la chaux et de colles pour carrelage.

Son siège social est à Lyon et je remercie son directeur national de la qualité de son accueil.

Sous la conduite de ses responsables, j’y ai découvert les gammes de productions dans le domaine des matériaux de construction pour la maçonnerie, le gros œuvre, le sol, le carrelage, les façades et ITE.

L’innovation et la performance sont portées à un haut niveau, et la même exigence est mobilisée pour permettre la réactivité des plates-formes logistiques et des dépôts en adéquation avec les besoins des clients. La sécurité atteint de très remarquables résultats.

Je remercie le personnel et les dirigeants de leur accueil et du temps qu’ils ont bien voulu consacrer pour me présenter ce site dynamique et échanger sur leurs projets et difficultés.

accueil à l'entreprise Vicat produits industriels, Auneau, juillet 2019Laboratoire, usine VPI Auneau, juillet 2019visite du site de production, usine VPI Auneau

Lire la suite

Yèvres, coeur du comice agricole Perche et Dunois, 21-23 juin 2019

Cette année, le comice agricole Perche et Dunois se déroulait à Yèvres, zone de la Croix verte.
Accueilli par Bruno Perry, maire, et Jean-Claude David, président du comice, avec Anny Pietri, sous-préfète, et de très nombreuses personnalités, élus et représentants du monde agricole, j’ai découvert le site et rencontré ses nombreux exposants et les candidats aux concours.

Le comice fêtait cette année ses 170 ans mais il est toujours la vitrine des savoir-faire du monde rural eurélien et il s’enrichit chaque année de nouveautés, comme la tonte des moutons, l’accueil de nouveaux exposants et la mise à l’honneur d’exploitations et d’entreprises locales.
Aussi, je renouvelle mes félicitations à la charcuterie Moussu, à la société Fers services, au centre équestre de Brou, aux établissements Delavallée-Rebours et à Bruno Guillon, à Stéphane Raimbert et à Ludovic Marchand, entrepreneurs dynamiques, chacun dans son secteur de diversification ou de recherche d’autres pratiques agricoles.

Mes félicitations toutes personnelles s’adressent au réseau des bénévoles mobilisé depuis des mois pour contribuer à la réussite de cette fête et elles vont aussi à Jean-Claude David qui s’est vu remettre une plaque toute spéciale, pour son dernier mandat après 20 ans de présidence !

comice agricole Perche Dunois à Yèvres 23 06visite des personnalitéslaureat des concours comice agricole de Yevres

 

 

 

 

 

concours recompense, laureate, comice agricole de Yevres, 23 06

laureat de concours, comice de Yevres, 23 06Jean-claude david, président 20 ans : merci

Lire la suite

Tourisme et mobilité douce : les sentiers pédagogiques de Prasville, 14 juin 2019

Deux sentiers pédagogiques s’ajoutent aux activités de loisirs proposées sur le territoire de la communauté de communes Cœur de Beauce.

Vendredi 14 juin, nous les avons inaugurés en présence de très nombreuses personnalités et des personnels de la carrière.

Ils sont le fruit d’un très beau partenariat entre les responsables de la Société des Matériaux de Beauce, exploitant la carrière la Michellerie à Prasville, la commune de Prasville, la communauté de communes, le Conservatoire régional des espaces naturels et la région Centre-Val de Loire.

Sur le tracé de l’ancienne voie ferrée et sur la partie de la carrière qui n’est plus exploitée et qui revient soit à la culture, soit au pâturage par les ovins, les sentiers et les panneaux réalisés vont permettre de découvrir, non seulement, la richesse de la biodiversité et des cultures pratiquées, mais aussi les activités liées à l’extraction de matériaux, de l’archéologie au travail du berger, présent ici auprès de ses bêtes.

Je salue cette action citoyenne d’une entreprise exemplaire en matière d’écologie !

avec les élus locaux, carrière de Prasville, 14 06 19 L'engagement écologique d ela SMB à Prasville, 14 06 2019 inauguration officielle du sentier pédagogique de Prasville

 

Lire la suite

Très belle fête de la pêche, 1er juin 2019

La fête de la pêche est une très belle initiative et je félicite tous les administrateurs et bénévoles des associations locales de protection de la pêche et du milieu aquatique qui se sont mobilisés pour contribuer à son succès !

Ainsi mes félicitations s’adressent aux associations la Tanche, présidée par Christophe Lepont, et à celles du groupement Haute vallée du Loir, présidé par Hervé Cherel.

Transmettre aux jeunes les techniques de la pêche, les bons gestes à acquérir n’a pas de prix ! C’est un moment de partage tellement riche entre les générations !

Que ce soit la présentation de techniques de pêche comme à Bonneval, ou un lâcher de truites suivi d’un goûter au plan d’eau de Saint Pellerin, tous ces événements ont donné à la fête de la pêche sa vraie dimension ! De plus, je le sais, les pêcheurs plus aguerris avaient aussi leur concours spécifique.

Toutes les générations étaient bien à la fête de la pêche et je vous remercie, chacune, chacun de votre accueil.

 

Lire la suite

Pour une téléphonie mobile 4G performante, appel à témoignage sur le lien https://maintenantoncapte28.fr/

Le 7 mai 2019 avec Claude Térouinard, président du conseil départemental d’Eure et Loir, nous cosignions à tous les maires et maires-délégués de la circonscription, la lettre ci-après.

Aujourd’hui, je lance un appel  à chacune, chacun, car nous avons besoin de vos appréciations contre les insuffisances de la téléphonie mobile 4G.

 

Pour qu’une téléphonie mobile 4G performante soit mise  rapidement à la hauteur des attentes de chacune, chacun, il nous faut convaincre les opérateurs de l’insuffisance, de la médiocrité des dessertes actuelles.

Avec les élus, les usagers doivent donner leurs appréciations au guichet territorial spécialement ouvert par le Conseil départemental pour les recueillir https://maintenantoncapte28.fr

La participation du plus grand nombre d’entre vous sera déterminante dans la décision des opérateurs de s’associer à notre initiative.

Que chacune, chacun, soit remercié de sa mobilisation !

 

Copie de la lettre que nous avons adressée le 9 mai aux élus de la circonscription :

« Monsieur le Maire,

Depuis 15 mois, deux initiatives fortes ont été lancées pour favoriser la digitalisation de notre Département. Ce fut en février 2018 l’opération « Et toi tu captes ? » qui rencontra un réel succès. Ensuite, en septembre 2018, une réunion fut organisée au Gault-Saint-Denis en présence du Sous-Préfet, coordinateur pour l’Etat du « New Deal » qui prévoit la couverture 4G de notre territoire dans les prochaines années.

Le Président de la République et son Gouvernement se sont pour leur part engagés à répondre aux défis majeurs que sont la compétitivité de nos campagnes et de nos villes et l’inclusion numérique de l’ensemble de la population. Nous saluons ces actions concrètes.

Quant au Département d’Eure-et-Loir, il souhaite une transition numérique accélérée et globale. A cette fin, il développe une approche intégrée des réseaux d’infrastructure et des usages. Dès maintenant, une politique de convergence des réseaux est en phase de réalisation avec l’émergence d’un réseau bas-débit et d’un réseau fibré THD. D’autre part, pour répondre aux attentes de tous, dans le domaine d’une couverture de qualité de la téléphonie mobile, le Département d’Eure-et-Loir s’est rapproché de la société ATC France pour accélérer le programme « New Deal » mis en place par le Gouvernement.

Qu’il s’agisse de la quatrième circonscription et plus généralement du Département, notre vision de l’aménagement du territoire se veut ambitieuse, déterminée et solidaire, en particulier en faveur des territoires ruraux qui se sentent insuffisamment considérés dans de nombreux domaines, dont celui de la participation à la société numérique.

Or, force est de constater qu’un retard important a été pris dans certains territoires, dont la quatrième circonscription, qui est, manifestement sous-dotée. Comment expliquer que sur les 25 sites prévus par le Conseil départemental, l’Etat n’en accorde que 3 à la quatrième circonscription ?

La téléphonie mobile doit être mise rapidement à la hauteur des attentes de tous. Pour répondre à ce défi le Conseil départemental a ciblé 86 sites qui feront l’objet dans les prochaines semaines de visites et de déploiement sur place par un représentant du Conseil départemental.

Sur les pylônes, localisés avec votre accord, les opérateurs devront ensuite installer leurs antennes. A nous de les convaincre de la médiocrité éventuelle de leurs actuelle dessertes.

Pour recueillir vos appréciations, nous avons mis en place un guichet territorial consacré à la téléphonie mobile : www.maintenantoncapte28.fr. C’est la porte d’entrée pour chacun de vos administrés. La participation du maximum de vos concitoyens sera déterminante dans la décision des opérateurs de s’associer à notre initiative.

Nous comptons sur vous, et bien-sûr sur l’ensemble de vos administrés que nous devons inciter à se mobiliser. Il en va de l’accès – enfin ! – à une téléphonie mobile 4G performante.

Seule la mobilisation de toutes et de tous nous permettra de trouver les solutions susceptibles de donner entière satisfaction à tous les Euréliens.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de notre dévouement ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Immersion en Corse avec le groupe Libertés et territoires pour défendre un nouvel acte de décentralisation

Avec les députés du groupe parlementaire Libertés et Territoires, nous sommes en réunions de travail en Corse au terme desquelles nous allons défendre un nouvel acte , très ambitieux de décentralisation.

Et pour définir cette parole forte pour les territoires qui ont besoin de cet espace, nous nous appuyons sur les expériences des députés locaux, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni et de celles des conseillers exécutifs de la Corse. Nous rencontrons aussi des acteurs politiques et économiques locaux.

Le développement des territoires est au cœur de notre stratégie.

https://www.corsenetinfos.corsica/Philippe-Vigier-Nous-souhaitons-porter-en-Corse-une-parole-forte-sur-l-avenir-des-territoires_a40751.html?fbclid=IwAR08bikumejdjMFleA6iwsegB6ZpTg1UDRi-KYmFSKejiVfvzRyQcmWBZx4

Lire la suite

Inauguration du gîte communal du prieuré d’Yron, 7 mai 2019

Mardi 7 mai, avait lieu à Cloyes-les-trois-Rivières l’inauguration du gîte communal du Prieuré d’Yron qui occupe un très beau bâtiment du XIXème siècle.

Ce nouvel hébergement de 11 chambres, classé 4 épis par Gîtes de France, est situé dans un environnement bâti et naturel d’exception, à côté du prieuré d’Yron  et de ses jardins prolongés par une circulation douce jusqu’au centre du bourg de Cloyes, labellisé Village-étape.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Sophie Brocas, préfète, d’Anny Pietri, sous-préfète de Châteaudun, de Sylvain Reverchon, directeur des Territoires, de François Bonneau président de la Région Centre-Val de Loire et de deux conseillers régionaux, de Claude Térouinard, président du conseil départemental d’Eure-et-Loir et d’Alice Baudet, conseillère départementale, de Pascal Lavainne, maire de Cloyes-les-trois-Rivières, de nombreux élus locaux, de Michel Cibois, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat d’Eure et Loir, de l’architecte, des entrepreneurs qui sont intervenus sur le chantier, de nombreux cloysiens et euréliens.
Le pianiste et concertiste François Cornu a conclu cet événement, rappelant qu’il s’était déjà produit dans la chapelle du Prieuré il y a une dizaine d’années.


Ce gîte communal élargit l’offre d’hébergements dans le sud de l’Eure-et-Loir et les réservations pourront officiellement commencer en ligne le 13 mai, date de l’ouverture du site à retenir :
https://gite-yron-cloyes.com

inauguration officielle du gîte du prieuré d'yron, 6 maiInauguration du gîte : le public pendant les discours officiels le 7 mai 2019

Lire la suite

L’apprentissage au CFA de Chartres, la voie de la formation par excellence !

A l’invitation de Hervé Tessereau, directeur du Centre de formation des apprentis de Chartres, et de Bruno Rocquain, président, jeudi 2 mai, j’ai visité  le site du Centre de Formation des apprentis à Chartres.

J’y ai rencontré de nombreux formateurs et apprentis, dans plusieurs de leurs ateliers : boulangerie pâtisserie, mécanique, coiffure, cuisine, et restauration.
Les échanges constructifs m’ont permis de mesurer les attentes et les blocages : évolution des référentiels, besoin d’adapter les diplômes, notamment en mécanique où l’on attend aussi des compétences en hydraulique et électricité, difficultés de reprise des commerces de bouche, temps de travail et salaires.
Je félicite les équipes pour la tenue des locaux et l’équipement de qualité réuni. Leur investissement dans la formation des jeunes et leur accompagnement pour les préparer à de nombreux concours est exemplaire.
Vous me l’avez encore montré : l’apprentissage est la voie de la formation par excellence, les débouchés sont nombreux et il faut que nous réussissions à répondre aux attentes.

Je renouvelle à chacune, chacun, mes remerciements pour la qualité de votre accueil !

visite du CFA avec Philippe Vigier, 2 mai 2019

Lire la suite

Mobilisé pour éviter la catastrophe que serait la fermeture de la sucrerie de Toury

La sucrerie de Toury, un site pour lequel nous sommes déjà en action

Cristal Union a annoncé le projet de fermeture du site de Toury.

Dès le 26 avril, avec Régis Elbez, secrétaire général de la Préfecture, Laurent Leclercq, maire, Jean-Louis Baudron, président de la communauté de communes, Valentino Gambuto, conseiller régional et Delphine Breton, conseillère départementale, nous rencontrions la délégation des salariés, leurs représentants et de nombreux agriculteurs coopérateurs.

rencontres des salariés de la sucrerie de Toury avec tous les parteanires

Tous les points ont été abordés dans un climat de dialogue et d’écoute : le contexte international de crise sucrière et la menace qui pèse sur toute la filière en région Centre-Val de Loire, les promesses d’investissement non tenues par le groupe depuis 2012 sur ce site, l’absence d’accès à la comptabilité analytique, la non garantie que les promesses faites aux producteurs seront tenues, la non prise en compte de la transition écologique et énergétique avec des temps de transports des récoltes vers d’autres sucreries, bref cette décision est inacceptable.

 

Or le site de la Sucrerie de Toury présente des atouts : sa situation géographique dans un très bon bassin producteur, les savoir-faire de ses salariés, 147 permanents et une soixantaine de saisonniers, les savoir-faire de ses agriculteurs et la production d’alcool surfin pour la Cosmetic Valley.

Nous sommes tous attachés à la cause de cet outil de production et de ses salariés et, dans l’unité, nous allons immédiatement porter plusieurs actions et tout faire pour éviter cette catastrophe économique : rencontrer les dirigeants, alerter le ministre de l’agriculture, faire valoir, au niveau régional, ce que représente la filière très menacée.

Dès le 29 avril, je tenais une conférence de presse pour présenter les rendez-vous déjà pris au niveau national.

Lire la suite

Analyse de la conférence de presse du Président de la République, suite au temps du grand débat national

« Le Président de la République a eu une parole forte, nous attendons maintenant les actes.

Les réponses que le Président de la République a apportées à l’issue de l’exercice démocratique inédit que constitue le grand débat national ne pouvaient être parfaites. Elles témoignent toutefois de sa volonté d’affronter chacune des crises qui frappent la France et l’Europe depuis plusieurs années : crise économique, sociale, écologique, territoriale, mais également démocratique.

Je salue tout particulièrement le fait que le Président de la République ait souligné à plusieurs reprises le rôle essentiel des territoires et de leurs élus. Il est indispensable que ces déclarations d’intentions ne restent pas lettre morte car il ne sera pas possible de réparer la France sans les milliers d’élus de terrain qui se battent pour améliorer le quotidien des Français.

Nous attentions également que le Président de la république propose une vision pour la France et donne du sens à son action. Il est malheureusement resté flou sur des sujets aussi essentiels que l’écologie, les retraites, la dépendance, ou encore l’accès aux soins et nous attendions des réponses plus concrètes.

Pour autant, je salue les mesures en faveur des familles monoparentales, la baisse des impôts annoncée pour les classes moyennes même si nous serons attentifs aux modalités, ainsi que la réindexation des petites retraites, que le groupe « Libertés et Territoires » demande depuis longtemps. Il est toutefois regrettable que toutes les pensions ne soient pas concernées avant 2021.

L’annonce du moratoire sur les services publics, que notre groupe demandait depuis longtemps, est également positive. Elle doit maintenant être précisée, afin qu’elle empêche la fermeture de classes, et pas seulement d’écoles, ainsi que la fermeture de services hospitaliers, et pas seulement d’hôpitaux. De la même manière, je salue la volonté exprimée par le Président de la République de procéder à un nouveau mouvement de décentralisation, de différenciation et de déconcentration, mais nous serons attentifs et exigeants, afin qu’il soit à la hauteur de la crise territoriale que traverse le pays. En revanche, alors que les Français réclament proximité, écoute et efficacité de la part de leurs élus, notre groupe considère que la diminution du nombre de parlementaires serait une erreur qui conduirait à fragiliser davantage les territoires les plus en difficulté.

Je soutiens également la volonté du Président de la République d’assouplir le Référendum Initiative Partagée et notre groupe est naturellement favorable au renforcement de la démocratie directe dans les territoires, mais cela doit se faire en concertation étroite avec les élus locaux, et en leur laissant la liberté d’organiser eux-mêmes de nouvelles formes de consultation.

Je regrette enfin que le Président de la République ait fermé la porte à une reconnaissance du vote blanc.

En revanche, notre groupe estime que le compte n’y est pas sur trois points :

Nous regrettons que le Président de la République nous renvoie à une évaluation déjà prévue par la loi sur la question de l’ISF. Le groupe « Libertés et Territoires » propose pour sa part la mise en place d’un impôt sur le capital modernisé, dont le produit serait intégralement investi dans la transition écologique, dans le soutien aux TPE, aux PME, aux PMI, et dans le développement des start-ups les plus innovantes.  

Par ailleurs, nous craignons que la réforme de la fonction publique annoncée ne permette pas de mettre fin à l’entre-soi des élites, même si nous soutiendrons la suppression des grands corps. Il faudra aller plus loin avec l’interdiction du cumul d’une retraite avec une indemnité liée à une mission publique, l’obligation de démissionner de la haute fonction publique pour tout candidat à une élection, la suppression de la présence des anciens présidents de la République comme membres de droit du conseil constitutionnel, la limitation des rémunérations des hauts fonctionnaires afin qu’ils ne puissent pas percevoir davantage que le Premier ministre ou l’interdiction du pantouflage des hauts fonctionnaires pendant 10 années après leur entrée en fonction.

Enfin, en ce qui concerne l’écologie, les annonces ne nous semblent pas à la hauteur de l’urgence climatique. Notre groupe propose des mesures très concrètes, comme la baisse du taux de TVA sur les transports publics, financée par une hausse de la fiscalité sur les transports aériens, et le lancement d’un vaste plan de rénovation de 500 000 logements et la mise en place d’un fonds d’investissement européen en faveur du développement des énergies renouvelables ». 

Philippe Vigier, Président du groupe « Libertés et Territoires » à l’Assemblée nationale, suite à la conférence de presse du Président de la République après le temps du grand débat national.

Lire la suite

La renaissance de la ligne ferroviaire Chartres-Courtalain en très bonne voie

Encore deux semaines de patience et la ligne Chartres-Courtalain reprendra son trafic de voyageurs !

Elle est fermée depuis le 11 février en raison d’importants travaux de rénovation qui mobilisent quelques 200 personnes.

Cette première phase de travaux, placée sous la responsabilité de Philippe Rannou, est menée en testant ici une méthode nouvelle ; traverses, ballast, rails, on ne remplace ou refait que ce qui doit l’être.

Avec de nombreux élus qui se sont d’ailleurs battus avec moi pour redonner aux trains de cette voie les moyens de circuler à vitesse normale, à hauteur de Bailleau-le-Pin,  nous avons pu visiter ce chantier, en présence de Philippe Fournié, vice-président de la Région Centre-Val de Loire, en charge des transports.

La renaissance de cette ligne importante pour le quotidien des territoires et de leurs habitants est une bonne nouvelle !

Visite du chantier d ela ligne Chartres Courtalain avec les élus

Lire la suite

Contribution au Grand débat national : synthèse des 5 réunions citoyennes co-animées avec les élus

Avec les élus des communes concernées, dans le cadre du grand débat national, j’ai co-animé 5 réunions citoyennes.

Selon le planning publié sur le site du Grand débat, elles ont eu lieu à Auneau, à  Brou, à Cloyes les Trois Rivières, à Châteaudun et à Toury.

Je remercie les quatre rapporteurs volontaires qui, à chaque fois, ont pris les notes.

Toutes les synthèses ont été transmises sur le site officiel granddebat.fr avant la date limite du 18 mars au soir. Mais nous avons appris que leur contrôle et leur mise en ligne allait demander plusieurs jours, voire une semaine.

C’est pourquoi, je vous invite à les retrouver en cliquant sur le lien suivant https://fr.calameo.com/read/00555828595e251581c39

Mes collaborateurs les ont classées en fonction des 4 thèmes du Grand débat et sous la forme de constats et de propositions, tous formulés par les participants.

 

Pour les consulter sur le site national il faudra cliquer sur ce lien  https://granddebat.fr/pages/consulter-les-contributions-numeriques

Je renouvelle à chacun mes remerciements pour la qualité des débats et des propositions qui illustrent parfaitement la force et la pertinence des idées des territoires et la nécessité de ne pas s’en couper.

Lire la suite

Le journal de Philippe VIGIER : retour sur l’année 2018

Je vous invite à prendre connaissance de mon journal, publié en décembre 2018, en cliquant sur ce lien :

https://fr.calameo.com/read/005558285c6c26bbf12b1

Il vous rend compte de l’année 2018, tant à l’Assemblée nationale qu’en circonscription.

 

 

Lire la suite

La crise sociale et politique analysée sur FR3 Centre-Val de Loire, 9 décembre 2018

MEDIA
DIMANCHE 9 DECEMBRE DE 11 A 12 HEURES :

Je vous invite à suivre le débat en direct, à partir de 11 heures, dans Dimanche en politique sur France 3 Val de Loire qui consacre une émission spéciale pour comprendre la montée en puissance de la colère dans le pays. Au-delà des faits et de l’actualité, il sera question de la sortie de crise : comment les politiques, le Gouvernement et le Président de la République peuvent-ils maintenant renouer le dialogue avec une population française qui, à 72%, soutient la vague jaune ?
Parmi les nombreux invités :
• Nicolas Sansu, maire de Vierzon PCF
• François Bonneau, président du conseil régional PS
• Caroline Janvier, député du Loiret LaREM
• Vanik Berberian, président de l’Association des maires ruraux de France
• Charles de Gevigney, conseiller régional Rassemblement National
Philippe Vigier, député d’Eure et Loir, président du Groupe « Libertés et Territoires » à l’Assemblée nationale
• Pierre Allorant politologue
• Michèle Collombel, consultante en stratégie militante
• Bruno Berger, Alternative Police Loiret  et
Des Gilets jaunes.

Lire la suite

Face à la crise, il fallait aller plus vite, et maintenant, il faut aller plus loin !

Rencontre Philippe Vigier et les Gilets jaunes

Le 4 décembre, j’étais l’invité du jour sur Radio Intensité et vous pouvez réécouter mon intervention grâce au lien ci-dessous.
http://intensite.net/podcast/players/invite/invite.html

La veille au soir, avec Hervé Morin, président des Régions de France, et en tant que président du Groupe « Libertés et Territoires » à l’Assemblée nationale, j’étais reçu par le Premier ministre afin de lui formuler nos propositions pour une sortie de la crise sociale et territoriale que connaît notre pays.

Elles portent sur trois axes :
Instaurer un moratoire sur la hausse des taxes sur le carburant prévue au 1er janvier 2019 et bloquer plus globalement le prix de l’énergie (hausse du prix de l’électricité annoncée)


Redonner du pouvoir d’achat aux français avec des actions rapides (agir sur le SMIC, rétablir l’indexation sur l’inflation des pensions de retraites, mensualiser la Prime Pour l’Emploi, supprimer la réforme prévue du contrôle technique automobile)


Restaurer le prêt à taux zéro pour le logement et pouvoir en créer un spécialement pour permettre le financement de l’achat d’un véhicule propre.

Je comprends la colère des gilets jaunes dont j’ai reçu une délégation à ma permanence parlementaire le jeudi 29 novembre et je les soutiens. Leurs revendications reflètent les fractures de nos territoires et sont aussi une réponse à l’arrogance du pouvoir présidentiel et le centralisation qui l’accompagne.

Néanmoins, je le redis,  les violences commises samedi 8 décembre à Paris sont intolérables.

La déclaration du premier ministre contient des annonces qui arrivent bien trop tard.

Je le redis, comme je l’ai formulé à la tribune de l’Assemblée nationale ce 4 décembre, face à la crise sociale, politique, »il fallait aller plus vite et il faut aller plus loin ».  Des propositions sur le pouvoir d’achat doivent suivre au plus vite !

Lire la suite

Mon invité, Benoît Cœuré, avec les acteurs économiques du sud de l’Eure et Loir, le 4 octobre

Philippe Vigier accueille les acteurs économiques du sud de l'Eure et Loir

Une partie de la journée que monsieur Benoît Cœuré, un des membres du directoire de la BCE, m’a fait l’honneur de consacrer au sud du département, s’est déroulée sur le site du Campus les Champs du Possible.

D’abord, les startups du Village By CA accueillies au campus de Châteaudun ont pitché devant la délégation qui l’accompagnait : deux journalistes économiques et financières des Echos et du Financial Times, Bernard Cherlonneix, directeur départemental de la Banque de France, Sylvain Reverchon, directeur de la DDT, Laurence Lebrun-Renoult, directeur général et Hervé Leroux, directeur général adjoint de la Caisse régionale du Crédit agricole Val de France et des élus.

Je remercie de leur disponibilité les startups qui ont partagé leurs projets et leurs activités innovantes avec les personnalités, Agri rescue, Géovil, Irricam, MST Connexion, Samsys et Tip Tap PRO. Les problématiques de l’accompagnement financier des startups ont bien sûr été abordées.

La journée se clôturait par une conférence dans l’amphithéâtre où étaient réunis 150 participants dont madame Sophie Brocas, préfète d’Eure et Loir, les directeurs départementaux de la Banque de France et de la DDT, la direction de la caisse régionale de Crédit agricole Val de France, les présidents des trois chambres consulaires, le président du groupe SCAEL…

Après l’analyse passionnante des indicateurs financiers et européens, Benoît Cœuré a évoqué les risques liés aux guerres commerciales, au Brexit… Pourtant la croissance se rétablit en Europe où tous les territoires ne s’en emparent pas de la même façon. La politique monétaire ne peut pas tout puisque le choix du développement appartient aux élus.

Je remercie les très nombreux acteurs économiques et les élus qui ont participé à cette brillante conférence sur les entreprises et l’Europe.

Pendant le pitch des startups devant les personnalités autour de Benoît Coeuré

Madame la préfète d'Eure et Loir conclut la conférence Europe et entreprises

les personnalités devant les startups au campus de Châteaudun

 

 

 

 

 

Je sais ce que je dois aux équipes administratives et techniques qui ont contribué au succès de ces moments.

A chacune, chacun, merci !

 

Lire la suite

Mon invité, Benoît Cœuré, membre de la BCE avec la jeunesse dunoise, le 4 octobre 2018

Avec de très nombreux élus de Cloyes Les Trois Rivières, j’ai eu le grand honneur d’accueillir monsieur Benoît COEURÉ, membre du Directoire de la Banque Centrale Européenne pour une journée dans le sud de l’Eure et Loir.  Deux journalistes de quotidiens économiques et financiers, les Echos et le Financial Times l’accompagnaient.
Après la présentation du Prieuré d’Yron et la visite privée de l’usine Vorwerk Semco, Benoît COEURÉ a, comme il le souhaitait, associé à sa journée la jeunesse.

 

 

 

Benoît Coeuré et Philippe Vigier accueillis par les lycéens, 4 oct 2018

Accueil par la direction du lycée de Nermont, Châteaudun, 4 oct 2018

l'Europe au coeur des échanges entre Benoît Coeuré et les lycéens de Châteaudun

 

 

 

 

 

La rencontre a lieu dans l’amphithéâtre du LEAP de Nermont Site de Châteaudun – Site de Nogent Le Rotrou, tout juste suffisant pour réunir les lycéens et enseignants du Lycée Emile Zola et du Lycée Professionnel Jean-Felix Paulsen.
Questions et discussions ont été très agiles : la BCE dans l’Union européenne, les défis de l’Union européenne, les institutions européennes, la monnaie européenne…
Je renouvelle mes chaleureuses félicitations aux lycéens et responsables qui les accompagnaient, tant pour la qualité de l’accueil réservé à monsieur Benoît Cœuré que pour vos interventions.
Vous êtes un bel exemple de mobilisation de la jeunesse sur les questions européennes !

 

Lire la suite

Une foire-expo très réussie à Châteaudun, les 29 30 septembre

Si le Congrès des maires d’Eure et Loir ne m’a pas permis de participer à l’inauguration officielle des animations proposées par les artisans et commerçants de la région dunoise, je leur ai consacré la plus grande partie de mon après-midi  samedi 29 septembre !

Foire commerciale et artisanale au niveau de la Halle, brocante et exposition des Artistes euréliens sur la place du 18 octobre et braderie des commerçants de l’UCIA, j’ai tenu à saluer chacun des acteurs économiques et culturels qui avez programmé ces animations !

Je vous renouvelle mes remerciements pour votre accueil et votre professionnalisme !

Avec les exposants sur la foire expo de Châteaudun, 30 septembre 2018Avec des exposants sur la foire de Châteaudun

 

 

Lire la suite

Au congrès des maires d’Eure et Loir à Nogent le Rotrou, 29 septembre 2018

L’association des maires d’Eure et Loir, l’AMF 28, présidée par Gérard Hamel, a tenu son congrès à Nogent le Rotrou, sur un thème d’une grande actualité, le patrimoine.

Après la présentation de la Fondation du patrimoine par Léa Trouilloux, j’ai apprécié les riches pistes de réflexion de Benoit de Sagazan sur l’avenir de notre patrimoine religieux.

Face au doute et au découragement des élus locaux, Gérard Hamel a rappelé que communes et maires sont toujours le « cœur palpitant de notre pays » mais qu’ils doivent être écoutés et qu’il faut leur faire confiance. C’est aux élus de s’emparer du destin de leur commune, disait très justement Sophie Brocas, préfète d’Eure et Loir, avant que la médaille pour 37 années de maire ne soit remise à Claude Térouinard, résident du Conseil départemental.

 

Au congrès de smaires d'Eure et Loir à Nogent le Rotrou, 29 septembre 2018Avec le secrétaire géénral de la Préfecture et Françoise Hamelin, conseillère départementale, 29 septembre 2018

Lire la suite

Echanges très riches et d’actualité avec les artisans de la CAPEB, 28 septembre 2018

A l'assemblée générale des artisans du bâtiment d'Eure et Loir, 28 septembre 2018

A l’invitation de la CAPEB d’Eure et Loir, présidée par Gaël Berre, j’ai participé à son assemblée générale dans les locaux de Groupama à Chartres.

En présence de Dominique Proux, directeur des relations institutionnelles et européennes, et de Guillaume Kasbarian, nous avons entendu des artisans inquiets alors que la reprise s’amorce dans le secteur du bâtiment.

Leurs inquiétudes sont fondées face au CITE, à l’apprentissage, au micro-entrepreneuriat, à l’installation, au prélèvement à la source, au coût des transports…

Vous le savez, vous pouvez compter sur ma combativité.

Lire la suite

Les exploitants de carrières : des savoir-faire reconnus et des installations innovantes, 28 septembre 2018

La Société des matériaux de Berchères les Pierres, S.M.B.P., vient de fêter ses 40 années par une journée festive très suivie !

Et vendredi dernier, je visitais le site de LafargeHolcim sur le site de la carrière de Prasville où j’ai appréhendé les spécificités de ce centre de production de granulats qui accueille aussi des matériaux inertes en double frêt, dans le cadre de son engagement dans l’économie circulaire.
La qualité des matériaux extraits permet leur substitution aux granulats alluvionnaires et donc la croissance de la part de la production sur le marché du béton.
L‘installation de la toute nouvelle centrifugeuse permet d’améliorer le recyclage des eaux de lavage des matériaux et de réduire la consommation d’eau, un engagement fort pour préserver la ressource en eau de la nappe de Beauce. Les boues sont ensuite utilisées pour remblayer le site exploité avant de remettre les horizons supérieurs de terres stériles et végétales qui permettent un retour à la vocation agricole et à la vocation écologique, grâce à une convention signée avec le Conservatoire d’espaces naturels Centre-Val de Loire.
Nous avons aussi abordé la problématique du transport routier et ferroviaire vers la région parisienne et le Grand Paris.

En visite de la carrière de la Société des matériaux de Beauce à PrasvilleAvec les responsables du site d'extraction de Prasville

 

 

Lire la suite

Accueil de Christophe Castaner, en visite au campus les champs du possible Xavier Beulin à Châteaudun, 4 mai 2018

Le 4 mai, avec des administrateurs et l’équipe du campus de Châteaudun, j’ai accueilli Christophe Castaner, accompagné du député Guillaume Kasbarian, pour lui présenter ce lieu d’innovation en Eure et Loir, labellisé Village By CA.

Présentation du farmlab du campus LCDP à Christophe Castanerpendant le pitch des startups accueillies sur le campus Les Champs du Possible à Châteaudun

 

Il a rencontré et échangé avec les startups que nous recevons et accompagnons ici, grâce à la ferme expérimentale du lycée d’enseignement agricole et technologique de Nermont, grâce à notre réseau d’exploitations agricoles et de partenaires financiers et techniques et grâce au nouveau farm lab inauguré depuis peu.

Je vous invite à découvrir plus en détail ce haut lieu de l’innovation associée au domaine de l’agriculture et des services associés :

https://campusleschampsdupossible.com/

 

Lire la suite

Un Farm Lab ouvre au Campus les Champs du Possible, 26 avril 2018

C’est officiel, le campus de Châteaudun, Village by CA, vient de se doter d’un farm-lab dont les équipements apporteront de très grands services à la douzaine de start-up  déjà réunies sur le site qui devient ainsi un véritable incubateur !

Inauguration du farm lan du campus de Châteaudun, 26 avril 2018

Un public nombreux pour l'agri open pitch

J’ai présidé cet événement qui a réuni jeudi 26 avril les habitants du Village by CA, les administrateurs et de nombreux partenaires.

Il a été suivi d’un Agri open pitch où cinq entreprises sont venues présenter leurs outils innovants, que ce soit pour l’agriculture biologique, l’agriculture raisonnée et l’élevage.

C’est  sûr : l’agriculture de demain s’invente ici à Châteaudun et maintenant !

Lire la suite