Chiffre de la croissance

J’estime que les faibles chiffres de la croissance au troisième trimestre auront un impact significatif sur le chômage et les déficits.

Michel Sapin vient de reconnaître avec lucidité que la faible croissance enregistrée au troisième trimestre rendait difficile l’objectif de 1,5 % de croissance sur l’année. 
Il reconnaît par là même que les déficits seront bien plus importants que prévus, contrairement à ce qu’il prétend depuis toujours.
Avec 4 milliards de recettes en moins, le respect des 3 % promis pour 2013 par François Hollande ne sera pas atteint à la fin du mandat.
Il reconnaît également que les créations d’emplois seront insuffisantes pour véritablement enrayer la hausse du chômage et que l’inversion de la courbe du chômage revendiquée par le gouvernement n’est donc qu’un maquillage des chiffres. 

Cet aveu d’échec signe la fin de l’imposture de François Hollande, dont les engagements sont décidément reniés jour après jour.

Catégorie: