Chiffres du chômage pour décembre : ma réaction

Suite à l’augmentation de 15 800 demandeurs d’emplois supplémentaires en décembre 2015, Philippe Vigier, Président du groupe Union des Démocrates et Indépendants, souligne que 2015 est une nouvelle année perdue pour l’emploi, la troisième du quinquennat de François Hollande.

Malgré le changement du mode de calcul du nombre de chômeurs intervenu en 2015, cette année aura été marquée par une hausse massive et inédite du chômage : 90 000 demandeurs d’emplois en plus.

Ces chiffres, derrière lesquels se jouent de véritables drames humains et sociaux, démontrent que la politique du Président de la République en matière économique et sociale est un échec cuisant. La France est le seul pays en Europe à ne pas parvenir à enrayer cette spirale infernale du chômage.

François Hollande n’a plus le droit de se contenter des contrats aidés et de mesures tardives de soutien à l’apprentissage, à la formation professionnelle ou à l’entreprenariat, qui sont autant de tentatives désespérées de faire diminuer artificiellement les chiffres du chômage.

Il doit maintenant opérer la rupture économique et sociale dont la France a besoin.

A cette fin, notre groupe réclame des mesures fortes sans lesquelles la prochaine réforme du droit du travail constituerait une occasion manquée de plus dans la lutte contre le chômage :

– en lieu et place du CICE et de la multiplication des aides à l’embauche, un allégement massif et immédiat des charges,

– l’assouplissement du contrat de travail afin de favoriser l’emploi dans les TPE et PME ;

– la suppression pure et simple des 35 heures à travers la mise en place d’accords d’entreprises.

Catégorie: