Conférence des territoires : bienveillance et exigence

Je me réjouis tout particulièrement de la création d’une agence de la cohésion nationale des territoires, de l’annonce d’un plan de simplification visant à supprimer deux normes à chaque fois qu’une nouvelle norme est créé, de l’arrêt des fermetures de classe en zones rurales ou de l’engagement pris de couvrir intégralement les territoires en haut débit d’ici à 2020. Toutes ces annonces font écho à des combats que je mène depuis de longues années et sur lesquelles nous avons réalisé de vraies avancées dans notre circonscription, ainsi qu’à des engagements que j’avais pris devant les habitantes et les habitants de la circonscription.

Il faut maintenant passer aux actes ! Dans cette perspective, je serai particulièrement vigilant et exigeant pour que la mise en œuvre de ces annonces se traduise une véritable ambition pour la ruralité. Si c’est le cas, je les soutiendrai, le moment venu, à l’Assemblée nationale.

Je me battrai tout particulièrement pour que cette agence de la cohésion nationale des territoires permettre de soutenir la revitalisation de nos territoires ruraux, avec des investissements pour notre agriculture, pour nos petits commerces, l’artisanat et la vitalité de nos centre-ville, pour nos infrastructures de transports, et pour lutter contre les déserts médicaux et culturels.

Je me battrai également sans relâche pour l’accès au Très Haut Débit pour tous (Fibre optique) et la téléphonie mobile, qui est la clé du développement de nos territoires ruraux, puisqu’il permettra de créer plus d’emplois, avec le développement du télétravail, qu’il amènera plus de compétitivité pour nos entreprises, notamment agricoles, qu’il favorisera un meilleur accès aux soins avec le développement de la télémédecine, et qu’il permettra le maintien de nos services publics avec la création d’espaces publics accessibles à tous.

Enfin, je ne peux que regretter que l’intervention du Président de la République sur la suppression de la taxe d’habitation n’ait pas permis de lever les doutes sur les inquiétudes de celles et ceux qui vivent dans les territoires ruraux. Je serai d’une vigilance absolue pour que nos petites communes puissent continuer à financer les services publics de proximité, derniers remparts pour les habitants résidants en milieu rural.

Catégorie: ,