Crise de l’élevage

Le Groupe UDI, par la voix de son Président Philippe Vigier et du député d’Ille-et-Vilaine Thierry Benoit, tient à faire part de son soutien aux agriculteurs venus manifester aujourd’hui à Paris.

Notre filière de l’élevage traverse aujourd’hui une crise sans précédent. Aussi, depuis plusieurs mois, le groupe UDI n’a cessé d’alerter le Gouvernement sur la situation dramatique vécue par de nombreux éleveurs ainsi que sur la nécessité deredonner à l’agriculture française la place qui lui revient dans notre économie.

Le plan d’urgence gouvernementalprésenté le 22 juillet n’est malheureusement pas encore à la hauteur pour répondre efficacement aux principaux enjeux qui attendent les filières agricoles et industrielles

Refusant toute fatalité, les députés UDI restent convaincus que des solutions plus ambitieuses peuvent être mises en œuvre pour redynamiser la filière de l’élevage.

Le Gouvernement doit ainsi s’engager plus nettement en faveur d’un choc de simplification administrative ou normative et d’une refonte de la fiscalité agricole, beaucoup trop contraignante.

La mise en œuvre d’un mécanisme de sécurisation des marges et des revenus apparaît également nécessaire pour faire face aux aléas politiques (embargo russe), économiques et climatiques. Cette politique doit aussi être mise en œuvre à l’échelle de l’Union européenne, en même temps qu’une convergence des normes sociales et fiscales au sein du Marché Unique.

Enfin, nos produits français doivent être davantage valorisés grâce à une généralisation du logo « Viande deFrance » et des mesures plus fortes concernant l’approvisionnement de la restauration collective.

Autant de propositions portées par l’UDI et sur lesquelles notre Groupe politique continuera de travailler à la rentrée, notamment dans le cadre de la mission d’information sur la crise de l’élevage qui sera pilotée par Thierry Benoit (UDI) et Annick Le Loch (SRC).
Le Groupe UDI renouvelle par ailleurs sa demande, déjà formulée en juillet dernier au Gouvernement, d’organiser dans les meilleurs délais un débat ouvert à l’Assemblée nationale, dans l’hémicycle, et en présence du Gouvernement.

Philippe Vigier, Thierry Benoit et Yannick Favennec iront, tout à l’heure, à la rencontre des agriculteurs afin de leur exprimer toute leur reconnaissance et leur assurer que le Groupe UDI restera, jusqu’au bout, totalement mobilisé pour trouver une issue positive à une crise qui n’a que trop duré.

Catégorie: