François Hollande invité de « Dialogues Citoyens » : ma réaction

Philippe Vigier, Président du groupe UDI de l’Assemblée nationale, regrette que «le Président de la République n’ait pas été à la hauteur du choc de vérité qui lui a été imposé ce soir».

Au travers des témoignages et des questions des 4 citoyens invités ce soir sur France 2 face au Président de la République, nous avons pu constater l’état de désespérance et d’attente dans lequel notre pays est plongé. Face à leurs interrogations, leurs inquiétudes, François Hollande a été dans l’incapacité d’apporter l’once d’une réponse ou d’une solution, se confinant à un président spectateur du désespoir des Français.

Ainsi, sur le projet de loi travail, il est déplorable que le Président de la République refuse de répondre au problème principal qu’est la création d’emplois au sein des TPE-PME alors que celles-ci constituent à 95 % le tissu économique français. Pire, il va jusqu’à justifier la taxation des CDD alors que ceux-ci sont le premier pied vers le marché du travail et que les entreprises ont besoin plus que jamais de flexibilité pour retrouver le chemin de la confiance, donc de la compétitivité, et de la croissance.

Sur la crise des réfugiés, alors que l’Europe ne peut être que notre seul chemin, François Hollande, en refusant de porter l’exigence d’une Europe solidaire et laissant seule Angela Merkel face au drame des migrants, confirme malheureusement la prédiction de la Chancelière allemande que «si l’Europe échouait sur la question des réfugiés, le lien étroit qui l’unit à l’histoire des droits civils et universels se briserait».

Enfin, face à la colère et à la détresse des Français si fortement et si sincèrement exprimée, le groupe UDI regrette que le Président de la République n’ait pas été malheureusement à la hauteur du choc de vérité qui lui a été imposé ce soir.

Catégorie: