Disparition de Simone Veil : ma réaction

J’ai appris avec une profonde tristesse le décès de Simone Veil. J’adresse mes condoléances les plus sincères à sa famille et ses proches. Je garderai d’elle le souvenir d’une femme digne et forte. Son engagement et son action m’ont profondément inspiré et je suis fier d’avoir défendu avec elle les valeurs humanistes, libérales, sociales et européennes de l’Union Démocrate Française. Simone Veil aura marqué le siècle dernier du sceau du Progrès. Je pense tout particulièrement au courage dont elle a fait preuve pour mener le combat pour le droit de toute femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse de recourir à l’Interruption Volontaire de Grossesse. N’oublions jamais qu’en 1974, ce combat était un combat pour la vie des femmes. Elle aura également incarné une certaine idée de l’Europe : rescapée de l’horreur des camps de concentration et devenue première Présidente du Parlement européen élue au suffrage universel, elle n’aura eu de cesse de plaider pour une Europe de la réconciliation, une Europe fraternelle, dépassant les haines et les égoïsmes nationaux. Son visage se confond aujourd’hui avec celui d’une France qui a traversé les siècles et les épreuves les plus âpres, et qui a toujours refusé de sombrer dans la nuit que l’histoire lui promettait, pour être la lumière auquel le monde aspire. Une page de l’histoire de France se tourne. En cette période particulièrement difficile, sachons être dignes de l’héritage humain que nous lègue Simone Veil.

Catégorie: