L’ex-base aérienne de Châteaudun et ses 300 emplois : fin décidée par l’Etat, sans concertation

Vendredi 20 juillet, avec les représentants de l’Etat et des collectivités, je participais à l’Hôtel de Brienne  à une réunion « Châteaudun » placée sous la présidence  de Hervé Grandjean, conseiller en charge des affaires industrielles du Ministère des armées.

Sans aucun concertation, il a officiellement annoncé que l’emprise de 450 hectares de l’ex-base aérienne, qui compte encore 300 personnels et 300 aéronefs toujours pas démantelés, serait libérée en 2021.

Alors que les élus travaillent  et se battent dans la plus grande concertation depuis 15 ans pour ce site, cette mise à mort décidée par l’Etat est un coup terrible pour la ville et tout son bassin de vie !

C’est un mépris inacceptable pour les élus !

On va négocier avec l’Etat dès septembre car il y va de l’aménagement du territoire, du maintien du bassin de vie dunois et de la prise en charge des opérations de dépollution nécessaires !

 

MON INTERVIEW DU 24 JUILLET A LA PRESSE LOCALE, L’ÉCHO RÉPUBLICAIN, SUR CETTE QUESTION GRAVE : merci de cliquer sur ce lien

https://www.lechorepublicain.fr/chateaudun/armee-conflit/2018/07/24/fermeture-de-l-ex-base-aerienne-chateaudun-ne-doit-pas-etre-la-poubelle-environnementale-des-armees_12932409.html

les aéronefs en attente de démantèlement, base de Châteaudun

La filière de démantèlement promise ne verra pas le jour !

La filière de démantèlement, promise en 2016, ne verra pas le jour !

Catégorie: