La forte hausse du chômage oblige le gouvernement à réformer profondément et rapidement

La forte hausse du nombre de demandeuses et de demandeurs d’emplois enregistrée au mois de juillet  démontre, si cela était nécessaire, que la timide embellie économique ne sera pas suffisante pour faire baisser durablement le chômage. Seules des réformes structurelles permettront d’atteindre cet objectif.

Dans cette perspective, le gouvernement doit oser une véritable réforme du marche travail avec les ordonnances qui seront présentées prochainement. Renoncer ou temporiser serait une faute.

A cet égard, le report de la baisse d’une partie des cotisations salariales annoncée par le gouvernement est selon moi un signal particulièrement négatif et inquiétant. Ce reniement sur le pouvoir d’achat fragilise en effet la crédibilité de la parole du Président de la République et du gouvernement.

Je souhaite que le gouvernement prenne la mesure de la situation dramatique dans lequel se trouve le pays et de l’exaspération des Françaises et des Français : après un quinquennat pour rien avec Francois Hollande, ce quinquennat ne peut être de nouveau celui des renoncements et des reniements

Catégorie: