Loi de modernisation de notre système de santé

SANTE

Philippe Vigier, Président du groupe Union des Démocrates et Indépendants, et Arnaud Richard, porte-parole du groupe Union des Démocrates et Indépendants sur le projet de loi de modernisation de notre système de santé, partagent les préoccupations exprimées par les buralistes sur le paquet neutre et s’opposent à ce dispositif.

Notre groupe, qui est à l’origine de l’obligation, pour les buralistes, d’exiger le justificatif de l’âge de l’acheteur et de l’interdiction de fumer en voiture en présence d’un mineur de 18 ans, estime qu’il est impératif de lutter sans relâche contre le tabagisme, fléau responsable de 200 morts par jour en France. Pour autant, nous nous opposons fermement à la mise en place en France, par Marisol Touraine, d’un dispositif de paquet neutre allant plus loin que celui demandé par l’Europe. 

Alors que l’Union européenne ne dispose pas d’une fiscalité unique en matière de tabac, l’instauration d’un paquet neutre portée par le gouvernement est totalement contreproductive : pour notre groupe, la mise ne place d’un tel dispositif est inenvisageable sans une véritable harmonisation des politiques européennes.

En effet, telle qu’elle est prévue aujourd’hui, cette mesure va faciliter la contrefaçon et donc renforcer le marché parallèle, ce qui va avoir pour conséquence directe de fragiliser notre réseau de buralistes, présents partout sur le territoire. Or ce maillage est essentiel au dynamisme du monde rural.

S’en prendre aux buralistes ne permettra pas au gouvernement de faire baisser le nombre de fumeurs.

Notre groupe demande par conséquent à la ministre de ne pas réintroduire son projet de paquet neutre et appelle à la mise en place d’une véritable politique de santé publique passant avant tout par des mesures de prévention, une harmonisation des politiques européennes, ainsi qu’une lutte féroce contre le commerce transfrontalier, la contrefaçon, et le marché parallèle.

Catégorie: