Renoncement de François Hollande

Le piège s’est refermé sur Francois Hollande : le mensonge sur lequel lui et sa majorité ont été élus, a conduit à un quinquennat d’échecs et de reniements.

Obsédé par la gauche, Francois Hollande se sera montré incapable de quitter les habits de premier secrétaire du Parti Socialiste et de gouverner pendant son quinquennat.

Il admet aujourd’hui son échec total, en particulier sur le chômage.

Ce renoncement aura été le seul moment de lucidité du quinquennat de Francois Hollande. En renonçant à se  confronter à l’épreuve de vérité que constitue l’élection présidentielle, il disqualifie par la même toutes celles et ceux qui ont participé à son action pendant ces 5 années.

Le quinquennat de Francois Hollande s’achève dans la confusion la plus totale. L’autorité de l’Etat et la crédibilité de la parole publique sont gravement fragilisées. L’image de la fonction présidentielle et, à travers elle, de la France, est plus que jamais affaiblie.

Nous avons désormais besoin d’une alternance forte et crédible portée par Francois Fillon pour restaurer la confiance et mener les réformes indispensables au redressement du pays.

Catégorie: