Soutien à nos forces de l’ordre

François Hollande a commis trois erreurs graves en arrivant au pouvoir : il a jeté la suspicion sur nos forces de l’ordre en faisant des contrôles aux faciès l’alpha et l’oméga de sa politique de sécurité, promis des embauches supplémentaires qui peinent à se concrétiser, et engagé une politique pénale laxiste à laquelle je me suis opposé.

Aujourd’hui, nos forces de l’ordre sont victimes d’agressions criminelles absolument intolérables et nous devons réagir avec fermeté alors que des zones de non-droit se multiplient sur le territoire de la République.

Pour assurer notre sécurité, nos policières et nos policiers doivent également pouvoir assurer la leur, avec des moyens supplémentaires pour travailler et des peines exemplaires pour les barbares qui s’en prennent à eux. Je comprends leur exaspération et je soutiens leurs manifestations.

Il s’agit maintenant de prendre des mesures fortes pour dire notre reconnaissance à la police, et lui redonner confiance.
Je crois indispensable de procéder d’urgence à des embauches supplémentaires parce que la charge de travail est considérable.
Il faut également aligner les conditions d’exercice de la légitime défense des policiers sur celle des gendarmes et permettre aux policiers de faire usage de leur arme après une première sommation.
Enfin, nous devons absolument muscler notre réponse judiciaire et pénale.

L’autorité de l’Etat, que François Hollande ne cesse d’affaiblir un peu plus chaque jour, est aujourd’hui en jeu.

Catégorie: