Portrait

vigier

Je suis né le 3 février 1958 à Valence. Je vis en Eure-et-Loir depuis 30 ans maintenant.
Marié et père de trois enfants, j’exerce au sein de laboratoires d’analyse médicale en tant que biologiste, à Bonneval, Brou et Châteaudun.

Maire de Cloyes-sur-le-Loir de 2001 à septembre 2017, élu député de la quatrième circonscription d’Eure-et-Loir en 2007, 2012 et 2017, je suis devenu président du groupe Union des Démocrates et Indépendants à l’Assemblée nationale de 2014 à juin 2017. Je siège désormais au sein du groupe Les Constructifs à l’Assemblée nationale.

Je crois à la liberté d’entreprendre. Pour lutter efficacement contre le chômage, il faut valoriser nos atouts et nos savoir-faire, qu’ils soient industriels, artisanaux ou agricoles. Libérons les énergies et laissons les talents s’exprimer, en mettant fin à l’avalanche de charges, de normes et de contraintes qui empoisonnent la vie de nos entreprises ! J’ai la conviction que seules des entreprises plus compétitives et plus innovantes nous permettront de créer de nouveaux emplois.

Je crois qu’il ne peut y avoir de solidarité sans responsabilité. Il est nécessaire de réformer en profondeur notre modèle social, pour continuer à aider les plus fragiles et garantir à chaque Français et à chaque Française qu’ils seront protégés contre les aléas de la vie, qu’ils pourront avoir accès à des soins et avoir une retraite digne. Cette solidarité est indissociable de la responsabilité, qui doit nous conduire à tout mettre en œuvre pour valoriser l’engagement citoyen, le mérite, le travail et l’effort et à refuser l’assistanat et combattre la fraude.

Je crois à la cohésion sociale. L’éducation est le socle de la République, sa pierre angulaire. Il faut par conséquent tout mettre en œuvre pour la réussite de nos enfants et lutter contre décrochage scolaire, qui est un immense gâchis humain, social et économique. Il nous faut aussi être fiers de notre patrimoine, de notre histoire, de notre culture, de notre identité et ne pas avoir peur d’affirmer nos valeurs, de les transmettre et de les faire partager. Tout ce qui constitue une injure à ces valeurs ou un danger dormant doit être combattu sans merci.

Je crois en l’autorité de l’Etat. Pour être fort, efficace et mieux protéger les Français et les Françaises, l’Etat doit se concentrer sur les missions stratégiques que sont la sécurité, la défense, la diplomatie, la justice. Il ne peut y avoir de place pour le laxisme et la permissivité qui minent notre vivre ensemble. En parallèle, je pense qu’il faut faire davantage confiance aux territoires, au dialogue social et à la générosité et l’inventivité du monde associatif.

Je crois en l’Europe. Pas en une Europe technocratique et tatillonne, mais en une Europe plus démocratique et plus transparente, une Europe qui affirme son identité, défend ses valeurs et fait respecter ses frontières. L’Europe doit nous protéger contre les dérives de la mondialisation et contre la menace terroriste car seule, la France ne le pourrait pas. Pour être utile, elle doit par conséquent permettre à la France d’être plus forte et de mieux défendre ses intérêts.

Je veux être à votre écoute, dans une démarche de sincérité et de proximité. J’espère que ce site y contribuera, qu’il nous permettra d’échanger au quotidien, ce qui, j’en suis certain, enrichira mon action à votre service.

MON SUPPLÉANT depuis 2007 : Marc GUERRINI

marc-guerrini

Né en 1953, il a suivi une formation d’ingénieur. Il connait bien le monde de l’entreprise puisqu’il a géré des unités de production au sein d’un grand groupe industriel. Il en a gravi peu à peu les échelons, en tant qu’adjoint chef d’exploitation, chef d’exploitation puis directeur d’usine.

Il a le grade de Lieutenant-Colonel dans la réserve citoyenne.

Son engagement en politique commence en 1995, année de son élection à la fonction d’adjoint au maire de la commune de Voves. Il devient Maire de Voves en 2008. Aujourd’hui il est le Maire de la commune nouvelle des Villages Vovéens créée en 2016.

De 2001 à 2015, il est Conseiller général du canton de Voves. Il devient vice-président du Conseil général d’Eure-et-Loir de 2003 à 2015.

De 2002 à 2017, il a été le Président de la Communauté de communes de la Beauce Vovéenne.  Avec Jean-Louis Baudron et Gilles Crosnier et les élus des conseils communautaires, il a travaillé au regroupement de 3 Communautés de communes pour créer en 2017 la grande Communauté de communes Cœur de Beauce dont il est le 1er Vice-Président.